Bibliothèque Publié le 02/06/2015

Cartographie des heures d'ouverture des bibliothèques

Le Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes développe sa mission d'observatoire en proposant des focus autour du livre et de la lecture.
Il nous a semblé opportun de commencer cette série de focus par les heures d'ouverture des bibliothèques.

Bibliothèques et horaires d’ouverture

Un débat qui agite la sphère des bibliothèques concerne les heures d’ouvertures au public à tel point que la ministre à confier une mission parlementaire sur le sujet à la sénatrice Sylvie Robert.

Deux livres tentent de faire le tour de la question, avec un objectif commun : comment lier horaires d’ouverture et amélioration de l’accueil.

Nous avons regardé de plus près les horaires d’ouvertures des bibliothèques de notre région.

Les informations recueillies sont celles déclarées sur les sites et portails des bibliothèques.

Les chiffres de la région

Beaucoup de bibliothèques des villes de moins de 5000 habitants sont plus ouvertes que la moyenne nationale établie en 2012 à 14 h 26 (9 sur 11 pour une amplitude allant de 8 heures à 29h30 par semaine).

Dans les villes de 5000 à 9000 habitants les bibliothèques sont ouvertes de 13h à 32h30 et pour 10 sur 16 d’entres elles dépasse la moyenne (22h30).

Enfin pour les villes de plus de 9000 habitants seulement 3 sur 16 sont au dessus de la moyenne.

La tendance semble être que plus la ville est importante moins elle est ouverte au regard d’établissement équivalent en France : à taille de population équivalente les bibliothèques des villes de plus de 70 000 habitants sont 3 sur 4 à être moins ouverte que la moyenne (36 h par semaine).

Sur les constats des agglomérations récentes il convient de modérer les résultats. Mais en général les prises de compétences, partielles ou totales, si elles ont débouché sur une mise en réseau n'ont pas forcément permis un élargissement des horaires malgré des bassins de population largement augmentés.

Vers d’autres pratiques ?

Un autre phénomène entre dans le débat : ouvrir différemment. Comme le note l’IGB : « Trop de bibliothèques municipales calquent leurs horaires sur les rythmes de travail des services administratifs et, de ce fait, excluent à priori toute une partie de leurs publics potentiels. »

Dans l’étude que nous avons menée une seule bibliothèque ouvre le dimanche (pendant les vacances d’été).

Même si le débat n’est pas centré sur une obligation d’ouverture dominicale le constat est surprenant, notamment pour une région fortement orientée vers le tourisme.
L’adéquation entre pertinence d’ouverture et propositions de services innovants à de nouveaux publics semble être la clef des défis proposés aux bibliothèques. Comme le note Georges Perrin, après avoir rappelé les efforts des décideurs au sein des collectivités territoriales et des professionnels des bibliothèques (nouveaux services sur place ou/et à distance, modernisation des outils, actions culturelles de qualités, etc.) : « Il manque à ce tableau presque idyllique un ultime élément qui touche à l’amélioration de la facilité d’accès décrits plus haut : celui d’une amplitude des horaires d’ouverture plus grande, plus complète et plus pertinente que celle d’aujourd’hui. »

Consulter l'annuaire des bibliothèques

Bibliographie

  • Ouvrir plus, ouvrir mieux : un défi pour les bibliothèques dans la collection Boîte à outils des Presses de l’Enssib
  • Ouvrir grand la médiathèque : Faire évoluer les horaires d’ouverture dans la collection Médiathèmes de l’ABF.
  • Ministère de la Culture et de la Communication - DGMIC – Service du Livre et de la Lecture - Observatoire de la lecture publique, Bibliothèques municipales : Données d’activité 2012, synthèse nationale, avril 2013
  • Inspection Générale des Bibliothèques, Rapport d’activité 2012, MCC – MESR, 2013