Gallica Publié le 22/10/2015

Nouvelle présentation pour la presse locale et régionale sur Gallica

De nouvelles pages de présentation pour la presse locale et régionale sont disponibles dans Gallica.

Elles proposent un accès structuré par grandes régions et par départements à une sélection de titres de presse locale et régionale publiés entre le XVIIIe siècle et le milieu du XXe siècle.

Au XVIIIe siècle, chaque grande ville de province possède sa feuille, ou “Affiches”. On y trouve, avec des variations pour chaque titre, des renseignements pratiques, légaux ou commerciaux, des articles de science, de médecine, d’économie rurale ainsi que des critiques littéraires et théâtrales. Le premier de ces journaux, de manière assez paradoxale, est imprimé à Paris : les Affiches de province (1752). La Révolution et l’Empire sont des périodes fastes pour la presse régionale. Ainsi un décret du 3 août 1810 oblige-t-il chaque département à posséder son journal. Ce bilan positif doit être nuancé par un bémol : le contenu des journaux est souvent convenu, voire formaté. L’audience des journaux provinciaux continue d’être limitée à un public aisé et souffre de la concurrence de la presse nationale et parisienne. Sous la Restauration, les tirages de cette industrie, qui continue d’être artisanale, ne dépassent pas 1 000 exemplaires. On distingue les journaux d’information locale, ou feuilles d’annonces, des journaux politiques, qui se développent véritablement avec le vote des lois de Serre sur la presse en mai et juin 1819. Les journaux spécialisés prennent leur essor à cette même période.

Voir aussi