# Payetonauteur

 Livre Paris et la rémunération des auteurs

Après une semaine de révolte sur les réseaux sociaux - #payetonauteur - et une vive polémique opposant les auteurs et organisations d'auteurs (Société des Gens de lettres et La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse en tête), la crise vient d'être résolue. Livre Paris vient de publier sur son site un communiqué :

"Pour tenir compte de ces évolutions et notamment lever toute ambiguïté sur la rémunération des auteurs, le Syndicat national de l’édition et Reed Expositions France ont décidé, à compter de l’édition 2018 de Livre Paris, de rémunérer tous les auteurs, quel que soit le format de leurs interventions. Ce dispositif ne s’applique en revanche pas aux auteurs en dédicace.

Le succès de Livre Paris repose sur la participation et l’engagement de toutes celles et ceux qui créent et font vivre le livre, au premier rang desquels les éditeurs et les auteurs."

Cette décision fait suite aux déclarations de la ministre de la Culture Françoise Nyssen ce matin : « La culture est d’abord là parce qu’il y a des artistes (...) Quand on leur demande de faire des prestations, il me paraît légitime qu’ils soient rémunérés. »

Cette déclaration intervient dans un contexte où l'on essaie bien souvent de faire passer les interventions publiques des auteurs - interventions qui leurs sont réclamées la plupart du temps ( qui s'apparentent plus à de la médiation culturelle) pour de la simple promotion de leurs ouvrages et donc sans aucune rémunération.

Cette décision si elle ne résoud pas tous les problèmes à au moins le mérite d'une reconnaissance du statut et du “travail” d’auteur par Livre Paris.