Edition Publié le 12/01/2017

Rapport annuel sur la production de bande dessinée

Chaque année, depuis 17 ans, l’ACBD publie son étude sur « La production de bandes dessinées sur le territoire francophone européen »

L’opus de 2016 est sous-titré « l’année de la stabilisation » avec une production qui est restée légèrement au-dessus des 5 000 parutions.

A retenir : 384 éditeurs mais 67,3% de part de marché détenue par 15 acteurs, des tirages initiaux en baisse mais des ventes en valeur supérieures à la moyenne de l’ensemble du marché du livre, des adaptations d’autres médias vers la bande dessinée qui se développent, un catalogue d’offres numériques plus attrayant mais qui ne convainc toujours pas un large public, une percée remarquée du médium sur le marché de l’art contemporain. Du côté des traductions c’est l’Asie (1541 titres) avec les États-Unis (552 titres) qui dominent les achats de droits parmi les 36 pays d’échanges. La bande dessinée de langue française s’exporte de mieux en mieux, notamment en Chine et en Amérique latine.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du marché international, nous vous invitons à la rencontre organisée par le CLL le 26 janvier 2016 durant le FIBD avec Nicolas Grivel, un agent littéraire spécialisé dans la bande dessinée.

Voir aussi