L’Art d’être tigre Ana Luísa Amaral

Le Phare du Cousseix 2015

Inutile de récupérer
ce qui était cendres
et fut un jour de feu
(lui disait-il au dedans
rugissement
très léger)

Feindre la lumière :
pas même un art juste,
pas même le plus grand
art mineur

Et pourtant,
de l’air serein :
un éclair très
soudain

et bleu

 

Cet extrait vous est offert par le CRL Limousin à l'occasion de la manifestation
Le goût des mots organisée du 18 février au 22 avril 2017 en Limousin.

Ana Luísa Amaral est née à Lisbonne en 1956. Après une thèse sur Emily Dickinson, elle a publié de nombreux essais de littérature comparée et enseigne aujourd’hui la littérature anglaise et américaine à Porto. Elle a publié une dizaine de recueils de poésie depuis le premier en 1990, ainsi que des livres pour enfants.

Créé en 2013 par Julien Bosc, le Phare du Cousseix édite chaque année cinq plaquettes de poésie contemporaine. Vers, versets ou proses de 2 in quarto où la voix du poète navigue à l’estime en quête d’un port d’attache – rivage ou feu – afin d’éviter les naufrages, la dispersion des fleurs de cerisier, des cendres et des mots ou cailloux si soufflent des vents d’oubli.