Au fil du labyrinthe Silvaine Arabo

éd. Rafaël de Surtis 2019

Le recueil

J’ai écrit Au fil du labyrinthe à 26 ans alors que je venais de perdre ma mère. J’ai retrouvé ces textes qui “dormaient” dans un tiroir. Après les avoir attentivement relus il m’a semblé que, peut-être, ils méritaient une publication. Je les ai donc revus et corrigés et, à 50 années de distance, après plus de trente recueils publiés chez divers éditeurs, je propose à mes lecteurs cet enfant d’autrefois. On y lira mon immense chagrin (ce recueil fut écrit en août 1972, trois mois après la mort de ma mère) mais aussi des trouées d’espoir, portées par l’amour ou l’écriture, et, en l’occurrence, la poésie.

Les grandes blessures ne se referment jamais vraiment. On les porte et elles nous portent. L’essentiel est d’en faire l’alchimie, d’une manière ou d’une autre, et c’est précisément cette alchimie qui rend la douleur plus supportable et parfois même la guérit. On appelle aujourd’hui cela « résilience » : c’est toute la thématique de Marines résiliences, écrit en 1974 et qui essaie de traduire cette lente et irrégulière remontée du gouffre.

Merci de partager ce grand vertige qui m’a saisie en cette année 1972 puis, en 1974, cette tentative de retour à la lumière...

Adidas Predator Tango

L’autrice

Silvaine Arabo a publié à ce jour trente-cinq recueils de poèmes (1967-2017) ainsi que trois livres d’aphorismes, deux essais et des livres d’art (encres, toiles, photos). Publications également dans de nombreuses revues. Sa poésie a été traduite en anglais, espagnol, hindi, roumain et tchèque. Plasticienne, elle a exposé à Paris, en province et à l’étranger (Chine, Japon) où elle a remporté plusieurs Prix d’honneur. Elle a créé en 2001 la revue « de poésie d’art et de réflexion » sur support papier Saraswasti ainsi que plusieurs sites sur Internet. Elle fut durant cinq ans, directrice littéraire des Éditions de l’Atlantique. Elle l’est aujourd’hui des Éditions Alcyone.

Elle vit en Charente-Maritime (17).