Colère nucléaire Takashi Imashiro

éd. Akata 2015

Le manga

Satô, protagoniste de ce manga, assiste avec horreur à la catastrophe qui frappe le Nord-Est du Japon, le 11 mars 2011. Il assiste avec encore plus d'effroi aux évènements qui suivent : tandis que la plupart des Tokyoïtes semblent vouloir reprendre leur vie comme si de rien n'était, Satô, lui, est en colère ! En colère contre ce gouvernement et ses non-dits, en colère contre cette société qui ferme les yeux sur les conséquences réelles de la catastrophe. Au fil des jours, il observe, commente et enrage, face à l'évolution de la situation de son propre pays...


La chronique de Peggy

Takashi Imashiro nous invite à devenir les témoins du quotidien de Satô et de l’éveil de sa révolte face aux interrogations qui suivent la catastrophe nucléaire.
En tant que lecteur occidental, la confrontation avec ces questionnements et ce quotidien est violent, car tous ces événements internes au Japon n’ont pas forcément été relayés dans nos médias. L’auteur pose la question du discours politicien qui se veut rassurant, de l’opportunisme des théoristes du complot et de la prise de conscience du peuple. Satô peine à convaincre son entourage où à se faire entendre, et milite pour une conscientisation de la population japonaise.
Le dessin d’Imashiro est simple et efficace, au service entier du récit et des paroles des personnages.
Un premier tome qui donne irrémédiablement envie de dévorer le second.

L’auteur

Takashi Imashiro est un dessinateur, scénariste, japonais. Après avoir publié plusieurs livres sur le ton de l’humour, il se penche sur la catastrophe nucléaire de Fukushima et propose à ce jour 3 tomes de Colère nucléaire.