Du Havre à Monaco, par fleuves et canaux Göran Schildt

éd. Bleu autour Le carrelet éditions 2018

Le récit de voyage

Enfin disponible en français, le formidable récit du voyage en voilier de Göran Schildt dans la France d’après-guerre, avec sa femme et ses amis d’un jour ou de longue date, dont André Gide qui faillit passer le saluer au port des Champs-Élysées… Féru de l’écrivain, comme de Cézanne, cet historien de l’art et auteur finlandais a trente et un ans lorsqu’il gagne l’Italie par la Seine, l’Yonne, le canal de Bourgogne, la Saône, le Rhône, le canal d’Arles et la Méditerranée.
Sa traversée est une immersion. Il a l’œil gourmand du réchappé de la guerre. Paysages, monuments, bistrots vivent sous sa plume et dans ses photographies, mais aussi mariniers cocasses, éclusiers assoupis, amoureux surpris… On découvre l’intimité d’un intellectuel européen de son temps, y compris dans sa relation au “sexe faible”… Et du Havre à Monaco, via Rouen, Paris, Sens, Joigny, Tonnerre, Dijon, Chalon-sur-Saône, Lyon, Avignon, Marseille, Saint-Tropez et Cannes, Göran Schildt nous révèle la « patrie de l’individualisme » à l’aube des Trente Glorieuses.

L’auteur

Göran Schildt (1917-2009) appartient à la minorité finlandaise de langue suédoise. Après des études d’histoire de l’art à Helsinki, ainsi qu’à Paris en 1934-1935, et son engagement durant la guerre russo-finlandaise (1939-1940) dont il revient blessé, il s’installe à Stockholm, publie un premier roman en 1943 et traduit André Gide auquel il consacrera un essai. Suivront ses récits de voyages et bien d’autres livres traduits dans de nombreuses langues, dont une biographie du célèbre designer finlandais Alvar Aalto.