L’Ecume des voyages Vincent Jacq

Les voyages

Trois textes qui expérimentent l'essai et la poésie pour rendre compte de la réalité effective ou imaginaire du voyage, des paysages et des climats exotiques. Ils livrent également une réflexion littéraire sur le bonheur et la difficulté de chacun dans la traversée de l'existence.


la chronique de Dominique

Embarquement immédiat pour un grand voyage, dans le temps, sur toute notre planète, avec les grands voyageurs de l’histoire.
Le lecteur part avec Vasco de Gama, Darwin, Melville, Foucauld, Ibn Battûta, Cook, Doughty, Bougainville, La Pérouse et beaucoup d’autres.
 
Une réflexion sur ces voyages au long cours, mais aussi sur la mentalité du voyageur, du touriste.
Parcourir le monde prolonge la jeunesse, évite la routine, permet de passer à des compagnons, des paysages nouveaux sans l’usure du temps.
L’imaginaire est alors essentiel pour privilégier les images de l’Eden à l’enfer de la solitude, à la difficulté de la subsistance, au risque d’agression fréquentes et de mort violente. Parmi les « accros », beaucoup sont morts lors de la traversée, ou tués par les autochtones.
La découverte de nouveaux horizons n’empêche pas l’incompréhension de l’autre, les préjugés et le mépris de la population locale.
 
Voyager, c’est aussi « l’occasion d’aborder tous les savoirs : l’histoire et la géographie, bien sûr, mais aussi l’esthétique, la religion, la morale, la politique, les sciences naturelles et la métaphysique, au fil d’un apprentissage exalté par l’aventure. »
 
Un ouvrage passionnant où le lecteur apprend à mieux connaître tous ces grands voyageurs, à comprendre toutes les composantes de ces aventures, qui font partie de notre histoire.
Cela pourrait être un livre réservé à des érudits, un peu ennuyeux quand le lecteur ne possède pas ces informations, mais Vincent Jacq procède par petites touches et on le suit avec beaucoup de plaisir.

L’auteur

Vincent Jacq est né à Rabat, au Maroc ne 1951.
Il a fait des études de lettres et de sciences politiques. Détaché de l'Éducation nationale, il travaille comme coopérant à l'université Mohammed V de Rabat. Il est ensuite envoyé au Brésil comme directeur à l'Alliance française de São Paulo, puis délégué général de l'Alliance française de Paris au Portugal.
Il est membre de la Commission française pour l'UNESCO et du conseil d'administration de l'Institut français.

Il a été publié par L’Escampette éditions, puis par la Nouvelle Escampette.