L’Hiver dans la bouche Frédérique CLÉMENÇON

éd. Flammarion 2016

Le roman

« Tu sais, je crois que tu devrais changer ta manière de t’habiller. » Ce reproche, aussi cruel que banal, c’est Antoine qui le fait à Jeanne, sa femme. S’ensuit une courte conversation qui met fin à dix-huit années de mariage.

Deux ans plus tard, Jeanne s’envole pour New York. Un voyage qu’elle espère salutaire. En quête des preuves d’un amour désavoué dont il ne reste peut-être plus rien, elle remonte le temps, jusqu'aux premières années d’une enfance peu aimable.
De son écriture inspirée, Frédérique Clémençon ausculte nos sentiments, malmenés par le temps et le poids de la vie matérielle. Existe-t-il vraiment une « vie commune » ?


 La chronique de Sandra

Arrivée bien malgré elle à un cap de sa vie, une femme d'une quarantaine d'année part en quête de se retrouver.
Au gré des pages, elle nous raconte l’histoire de cet amour perdu, de ses rencontres passées.
Mêlant ça et là poèmes et lettres, spectateurs de mots qui livrent un regard particulier sur son histoire déchue.
Un récit qui fait écho à ce que chacun de nous a pu connaître sur le chemin de l’existence ... regrets, sentiments, attentes, espoirs, colères ... aussi bien au féminin qu'au masculin, mais l'essentiel du récit se résume à : tout reste possible et à écrire !

 

L’auteur

Frédérique Clémençon est née en 1967 dans la Vienne et vit aujourd’hui à Poitiers où elle enseigne les lettres modernes. Elle a publié deux romans aux Éditions de Minuit qui ont connu un véritable succès critique : Une saleté et Colonie, avant de publier Traques en 2009 aux éditions de l’Olivier. Elle reçoit le Prix du livre en Poitou-Charentes en 2012 pour Les Petits, un recueil de nouvelles paru en 2011 aux éditions de l’Olivier.

Son écriture acérée lui permet de ciseler les personnages, les situations, pour s’approcher au plus près de la relation aux autres.