Publié le 07/06/2017

La Commune de Malenpis

André Léo

Commune libre, Malenpis la Bien-Heureuse saura-t-elle prospérer et déjouer les projets avides des notables et autres royalistes va-t’en guerre ?

Victoire Béra, dite André Léo, née le 18 août 1824 à Lusignan et décédée le 20 mai 1900 à Paris, est une romancière, journaliste militante féministe entre socialisme et anarchisme, membre de la Première Internationale.

Après l’échec de la Commune (1871) André Léo échappe à la répression de la "semaine sanglante". Exilée en Suisse, elle publie à Neuchâtel, La Guerre sociale, où elle raconte l’histoire de la Commune puis trois ans plus tard elle écrit La commune de Malenpis, un conte où s’entremêle féminisme, anarchie et révolution sociale.

Même si la Commune de Paris n’est pas nommée dans le récit, on peut penser que c’est son souvenir qui inspire André Léo. « C’est bien à la lumière de cette expérience que l’auteure peut imaginer un pays où règne la paix et où se pratique une réelle démocratie » précise Caroline GRANIER.

La commune « que nous présente la conteuse n’a apparemment rien de bien révolutionnaire. Il n’y est certes jamais question de communisme, ni même de collectivisme, et l’argent y circule comme ailleurs, créant des inégalités économiques. On ne parle pas de lutte des classes, on ne pense pas même à la mixité dans l’éducation. Qu’est-ce qui fait donc l’originalité de son organisation ? C’est que les habitants se gouvernent eux-mêmes, ne laissant à personne le droit de décider à leur place. Et si ce principe, simple, et d’une évidence enfantine, était en fait ce qu’il y a de plus subversif, et peut-être de plus difficile à appliquer ? »

« Il y avait, dans un pays près d'ici, mais fort petit et qui ne se voit pas sur la carte, une commune indépendante de tous les peuples voisins, qui se gouvernait à sa guise, en raison de vieilles chartes qu'elle avait. » quand tout à coup, à cause de l’avidité de quelques-uns la royauté s’installe avec son lot d’injustices et de misères. Comment la population va-t-elle réagir ?

Un conte écrit il y a presque 150 ans mais avec de terribles résonances actuelles où comme l’a chanté Jean Ferrat, la femme est plus que jamais l’avenir de l’homme…

Rédacteur : Bruno Essard-Budail

L’Association des Publications Chauvinoises a récemment republié certains ouvrages d’André Léo, comme Aline-Ali, Marianne ou encore La Junon de la Commune. Légendes corréziennes a été ré-édité par les éditions La Découvrance à La Rochelle en 2006

L'annuaire CLL

Télécharger au format Epub