Publié le 05/07/2017

La grotte du milliard

Jules de Gastyne Dénoc et Marmorat (Paris)

C’est assurément le roman d’aventures de l’été. Véritable thriller, « best-seller » et « page turner » avant l’heure, voici de quoi agrémenter vos séances de farniente estivales.

Jules Sillas Besnoist qui prit pour nom de plume Jules de Gastyne, est né à Sanxay (86) en 1847. À la fin du XIX e siècle et au tout début du XXe, il est un écrivain prolifique et célèbre car il se lance avec succès dans le roman populaire : romans policier, intrigues sentimentales, et récits d’aventures en vogue à l’époque avec pour héros un journaliste. Les journaux s’arrachent ses feuilletons. La grotte du milliard en est la parfaite illustration. Ce gros roman mêle aventure, passion et enquête, avec des rebondissements à toutes les pages : trahissons, vengeances, guet-apens, enlèvements, forfaitures, bagarres et divers exploits...

La trame est digne d’un roman d’aventure que l’on peut trouver sur toutes les tables de libraires aujourd’hui, nous garantissant un grand moment d’évasion.

Paul Bridier, jeune employé de banque que la vie n’a pas épargné, sauve Ellen de la noyade, une jeune (et belle) jeune femme qui va devenir sa maitresse. Accompagnés du policier Lahirel ils doivent arrêter des faussaires qui, depuis l’Amérique, en veulent à la banque de France. Le chef des gredins étant le mari de la belle Ellen…

Ecrit en 1884 le roman, à l’inverse de beaucoup d’autres, n’a pas une vision idyllique de l’Amérique : « En Amérique il est toujours facile de trouver des gens disposés à tout pour devenir riches. La fortune n’est-elle pas le seul but auquel tende l’Américain ? ». Jules de Gastyne semble plus attiré par les grands espaces où il peut s’en donner à cœur joie : chevauchées, poursuites, embuscades rythment son récit.

Au centre de la conspiration, une sombre vengeance...

Difficile donc de fermer le livre avant d’en connaître la fin ; surtout qu’en matière de rebondissements l’auteur ne fait pas dans la demie mesure. Ellen est-elle vraiment du côté des gentils ? Paul est-il le justicier sans peur et sans reproche ? Et Lahirel est-il vraiment le policier incorruptible ?

Il n’y a pas d’autres moyens pour le savoir que de se plonger, avec bonheur, dans cet ouvrage.

Rédacteur : Bruno Essard-Budail

Télécharger au format Epub