La voiture noire du désir Madeleine CHAPSAL

éd. Flammarion 2015

Le roman

Depuis toujours je raconte ma vie comme une histoire dont je suis à la fois l'auteur et l'héroïne. Il m'est venu de condenser certains de ces rêves vécus sous forme de nouvelles : c'est un pêle-mêle de drôlerie, d'humour, de bizarreries, parfois de drames…

On m'y découvre en compagnie d'amis comme Simone Signoret, Gérard d'Aboville, Claude Sérillon et de bien d'autres personnages, anonymes ou faciles à identifier… Une chose est sûre, la fiction est l'ombre portée de la vérité. »

Une noyade à New York, Un soir au Ritz, La passion de mourir... Personne ne peut résister au charme troublant de cette Voiture noire du désir


la chronique de Claude

18 textes ciselés qui embarquent le lecteur dans un monde feutré et féminin où l’amour est prépondérant, son intensité ou au contraire ses déceptions, frustrations. Les aléas des relations hommes/femmes sont le cœur du livre avec souvent une chute étudiée (ex « L’épingle »). Le luxe, le chic, deviennent presque des personnages, les femmes sont élégantes « avec ce rien de fourrure autour du cou », les descriptions des détails vestimentaires rappellent une époque surannée où les jupes en tissu prince de Galles étaient fendues, laissant voir la ligne rectiligne des bas arachnéens. Les chiens consolent, sont plus fidèles que les hommes. Après avoir refermé le livre, des images restent imprimées à l’esprit comme à travers un vieux miroir piqué qui par endroits a perdu son tain mais laisse voir des visages de femmes démodées et évanescentes.

L'auteur

Romancière, Madeleine Chapsal est née en 1925 à Paris. Journaliste, elle collabora au journal Les Échos puis à L’Express jusqu’en 1978. Elle a été membre du jury du Prix Femina de 1981 à 2006, et vit aujourd’hui entre Paris et Saintes.