Le Grand méchant pou Céline Claire Océane Meklemberg

L’album

Dans la cour de l’école, tout semble tranquille. Pourtant, tapis dans l’ombre, quelqu’un rôde… le grand méchant loup ? Non, le GRAND MÉCHANT POU !
En vrai il n’est pas très grand mais il est très malin, et ce n’est pas le stopopoux, le vinaigre ou le peigne électrique qui en viendra à bout. Et si la solution justement c’était… le grand méchant loup ?


La chronique de Marie-José

Le grand méchant Pou de Céline Claire et Océane Meklemberg publié aux éditions La Palissade met en scène un des temps forts de la vie scolaire des jeunes écolières, écoliers, l'arrivée des poux, leur intrusion dans leur chevelure et le déroulement de leur quotidien.
L'action s'ouvre sur une cour de récréation où jouent des petits personnages croqués avec sympathie dans leurs mouvements, leurs expressions. Les détails fourmillent.  Les enfants sautent, courent, les ballons bondissent, les cordes tournent dans un décor dont l'aspect rassurant, protecteur est mis en valeur par des couleurs douces et vives.
Puisqu' histoire il y a, qui menace la tranquillité de cette scène ?  Un personnage récurrent de l'univers des contes le grand méchant loup. Et se met en place une rivalité entre pou et loup. S'installe de page en page un grand bazar coloré, dynamique où la guerre aux poux est déclarée par des adultes avec vinaigre, Stopopoux, peigne électrique. Les enfants se rebellent, portent pancartes. "On en a marre". Qui du loup ou des adultes obtient l'envolée des poux et le départ en catimini du dernier petit pou de la tête du petit loup. Il est là lui aussi.
Et parce qu'on est à l'école, ce conflit, ce bazar se terminent par une ronde. Une fois le livre refermé on entend la jeunesse écolière s'époumonner.
Les enfants et leur mère qui ont eu affaire aux poux -mais pas seulement eux- liront avec plaisir cette histoire comme une revanche joyeuse sur l'adversité.

Les auteures

Céline Claire est née tout près des sapins des Hautes-Vosges et y a passé une partie de son enfance à manger des mandarines au coin du poêle. Puis elle est devenue prof des écoles pour continuer à faire des batailles de boules de neige les jours de grand froid. Aujourd’hui, elle se consacre entièrement à l’écriture, elle a déjà publié plusieurs albums et romans jeunesse (L’élan Vert, Le Rouergue, Bayard…). Elle vit en Moselle à Manderen.

Diplômée en design graphique à L’École Supérieure d’Art et de Design d’Amiens, Océane Meklemberg travaille d’abord en tant que graphiste. Puis désirant plus de liberté et de créativité, elle se lance dans l’illustration. Depuis, elle collabore régulièrement avec la presse, la presse jeunesse (Bayard, Milan) et l’édition (Flammarion, Les 2 coqs d’or).

 

L’éditeur

La Palissade est une maison d’édition spécialisée en livres illustrés pour la jeunesse.
Créée en février 2012, elle édite des auteurs et illustrateurs qui invitent à la curiosité, à l’humour, au savoir et à l’émotion.
Structure indépendante basée à La Rochelle La Palissade accorde une attention particulière à la fabrication de ses livres. Ils sont imprimés en France, sur du papier issu de forêts gérées durablement et avec des encres végétales.
La maison d’édition est basée en Charente-Maritime (17).