Le Mont perclus de ma solitude Fred Léal

éd. P.O.L. 2015

Le roman

Un auteur méconnu rumine contre le manque de reconnaissance dont il souffre. Il croit saisir une occasion de réparer cette injustice quand des membres du Club alpin français lui proposent une randonnée dans les Pyrénées, où il sera question de converser autour d'un de ses romans qui se déroule en montagne. Sourd aux mises en garde de sa compagne, il voit là un exercice de réconciliation, la reconquête d’un hypothétique lectorat...

Bien entendu, la randonnée confortera ses pires cauchemars. Incompréhension, conversations avortées et malentendus lui permettront de couiner comme jamais –  une véritable aubaine ! Et c'est seul, littéralement, qu'il finira, après qu'un orage dantesque a soufflé ses dernières illusions.


La chronique de Sylvie

Le Mont Perdu situé à la frontière Franco-Espagnole guide l’auteur vers une ascension tout à fait personnelle : celle du Mont Perclus. S’agit-il d’un monologue, de pensées loufoques, de dialogues décousus…La forme littéraire déstabilise, interroge. De l’usage conventionnel de la lecture à l’utilisation d’une boussole, chacun doit trouver sa topographie pour avancer sereinement, ne pas perdre le, les sens, l’essence et parvenir au sommet de cette montagne. Comment sortir de cette solitude ? Imaginer, mettre en scène ce voyage, animer les mots…

L’auteur

Né en 1968, Frédéric Léal a fait ses études de médecine à Bordeaux. Il exerce la médecine générale dans le Sud-Ouest.

A commencé à publier des critiques littéraires rédigées sous une forme narrative (des « récits-critiques ») diffusés pour l’essentiel dans les revues Action Poétique et CCP, avec lesquelles il collabore régulièrement. A rédigé des articles notamment sur Arno Schmidt, Emmanuel Hocquard, Jean-François Bory, Hélène Bessette, Nathalie Quintane, Jean Frémon, Claude Royet-Journoud… Après plusieurs publications en revues (Général des Citram, Patin & Couffin, Java, Les Taches blanches, If, Ec/arts, Issue…), il collabore avec les éditions de l’Attente à Bordeaux et les éditions P.O.L à Paris.