Publié le 09/05/2017

Les hommes frénétiques

Ernest Pérochon

Les Hommes frénétiques est un roman de science-fiction écrit par Ernest Pérochon, paru en 1925, seule incursion de l’écrivain dans ce domaine de la littérature. Mais plus qu’un roman il s’agit d’un avertissement à l’humanité…

En 2145, une terrible et longue guerre a mis la terre à feu et à sang, détruisant le tiers de sa population et laissant les rescapés dans une forme de vie pratiquement primitive. Petit à petit, la civilisation renait de ses cendres. Tirant la leçon de leur histoire, les hommes mettent en place un système qui bannit toute forme de dissensions. L'ère universelle est née, et durant les 500 ans qui suivent la marche de la civilisation est déterminée par le progrès des sciences. Dix siècles se sont écoulés depuis notre ère. L'humanité semble vivre dans un monde idéal, basé sur la science. Mais le calme est trompeur. Les tensions s'accentuent et l'utilisation d'une technologie avancée pour vaincre l'adversaire laisse présager le pire. Harrisson, un savant qui a compris la menace, lutte pour maintenir la paix. Mais il travaille en même temps sur un phénomène qui risque de mettre en péril l'espèce humaine.

Les physiciens mettent au point des tas d’armes nouvelles, toutes plus extravagantes les unes que les autres, afin d’augmenter le rendement des massacres, et leurs efforts culminent avec les féériques, des phénomènes mal décrits (l’auteur ne cherche pas à jouer les savants) mais spectaculaires, que les techniciens des deux camps lancent dans les régions adverses, et qui transforment les hommes en divers monstres. « Des maux inouïs, follement variés, s’abattirent sur l’humanité.

L'entre-deux-guerres constitue un tournant pour la science-fiction. Pour certains auteurs, la confiance dans la capacité de la science à résoudre les problèmes de l'humanité est remise en cause. La première guerre mondiale a montré l'utilisation néfaste que l'on peut faire de la technologie : des canons toujours plus gros, l’utilisation militaire de l’aviation, l’apparition des tanks, la mise au point de gaz dévastateurs... Ernest Pérochon anticipe le développement des armes de destruction massive, la faillite du pacifisme et la montée de l'extrémisme politique, qui se nourrit de la violence, et, au passage, invente l’ancêtre d’internet !

Sombre pessimisme, puisque les hommes oubliant toutes les leçons du passé (« la der des ders ») conduiront le monde à l’apocalypse une seconde fois. Mais Ernest Pérochon garde au fond de lui une lueur d’espoir. Il donnera une ultime chance à ses survivants en faisant disparaître accidentellement le chef des belliqueux au profit du chef pacifiste.

Rédacteur : Bruno Essard-Budail

Télécharger au format Epub

Nom des établissements de la région qui possèdent un exemplaire empruntable

Médiathèque François-Mitterrand de Poitiers, Médiathèque Pierre-Moinot de Niort, Médiathèque de Parthenay, Médiathèque de Bressuire, Médiathèque Michel-Crépeau de La Rochelle, BU Lettres du SCD de Poitiers.

L'annuaire CLL