Mortels habitants de la Terre Marie-Noëlle Agniau

L’Arbre à paroles 2016

Est une infrastructure humaine. On a quitté le port. Avec les sacs de lettres. On a cherché. Navire. Pas sombré. On a perdu navire. Des êtres au fond de l’eau. On a perdu toutes traces ? Des corps humains. Et des jarres et des amphores et des statues et des portables qui sonnent pour rien. On a perdu les traces. Les traces. Ce qu’elles émettent ? Ce qu’elles émettent ? On a perdu les êtres. (…)

 

Cet extrait vous est offert par le CRL Limousin à l'occasion de la manifestation
Le goût des mots organisée du 18 février au 22 avril en Limousin.

Marie-Noëlle Agniau est née en 1973 à Verdun. Après avoir longtemps pratiqué la danse et le dessin, elle se consacre à l'écriture, manière « d'engager la vie ». Elle enseigne la philosophie en Limousin et anime depuis 2003 sur le réseau radiophonique RCF un billet littéraire.

Maison d'édition historique dans le champ poétique francophone, L'Arbre à paroles publie une quinzaine d'ouvrages par an, toutes collections confondues. Mortels habitants de la terre est paru dans la collection iF, fondée par Antoine Wauters, une collection qui accueille des textes à la croisée des genres, des textes transfrontaliers.