Solar Blast Delphine Laurent

éd. Snag 2019

Le roman

18h15 GMT + 1 : le monde s'apprête à entrer dans le chaos. Les retombées d'un blast sans précédent vont priver dans quelques minutes l'hémisphère Nord d'électricité, plongeant la planète dans l'angoisse. 

Les réactions d'affolement s'enchaînent et les autorités donnent l'ordre à l'ensemble des avions de se poser en urgence. À bord du vol Paris-Los Angeles, les jumeaux Laly et Sam apprennent qu'ils vont être débarqués avec l'ensemble de l'équipage à l'extrême Nord du Canada. Une terre de mystères et de légendes partagée par les communautés Inuit et Cris. 

Une terre de glaces et d'aurores boréales où ils devront affronter la Grande Nuit du solstice d'hiver.

Une nuit indienne sans fin durant laquelle la légende dit qu'un jumeau doit mourir pour permettre à un nouveau monde de renaître... 


La chronique de Marylou, 15 ans
Seconde au lycée Léonard Limosin, Limoges

Solar Blast est un roman post-apocalyptique de Delphine Laurent sorti en 2019. Ce livre nous montre qu’on peut, contrairement à la pensée de certains, survivre sans électricité, sans téléphone, sans Internet…
En effet, une tempête solaire s’apprête à frapper la Terre, obligeant tous les pays de l’hémisphère nord à couper l’alimentation électrique. Certes, des catastrophes ont lieu, telles qu’un bateau s’échouant, provoquant une marée noire. Mais en général, le monde s’en sort bien. Le seul souci que j’ai avec ce livre est la fin, trop triste…

L’auteur

Delphine Laurent est née en Suisse en 1974. Biologiste de formation, elle part étudier les dauphins à Hawaii puis en Floride. Elle vit actuellement à Londres où elle jongle entre la vie de prof de biologie, celle de maman et de romancière.

Elle publie Nohea, éd. terriciaë, en 2014, Nous Sommes Ceux du Refuge, éd. Oskar, en 2016, et Le lien du Faucon, éd. Oskar en 2017, trois romans pour adolescents.