Vanité aux fruits Derek Munn

éd. L'ire des marges 2017

Le roman

Au moment de faire un choix important, un homme questionne son goût pour la vie. A cette occasion, il découvre l'oeuvre d'un peintre méconnu qui lui inspire la création d'un tableau dans lequel il se met en scène.
Du même auteur


Chronique d'Isabelle

Ce livre au format original et à la reliure très soignée est aussi un tableau en forme d’autoportrait créé au fil des séquences par des fruits (du raisin à la framboise) comme dans les compositions d’Arcimboldo. Couleurs, saveurs, odeurs, mais aussi douleurs, mettent les sens en éveil.
 Dans la dernière séquence qui se déroule dans un musée, le narrateur réalise une « vanité aux fruits » grandeur nature dans laquelle il se met en scène…
Chaque sensation, petite action, hésitation, devient un évènement pour mieux retenir la fuite du temps et lutter contre la vacuité. Comme dans ces tableaux appelés « Vanités », il est ici question de la mort, de l’art, de la nature et de la nourriture. Les mots sont des pépins et c’est la vie qui est croquée.
 
Auteur anglais vivant en France depuis 30 ans, Derek Munn a publié en 2018 chez ce même éditeur bordelais Le Cavalier, roman tout aussi étrangement poétique.

L’auteur

Né en Angleterre en 1956, Derek Munn habite dans le Lot-et-Garonne en 1994 et écrit en français.